L'association TAIJI K - LEZARD TAOÏSTE vous souhaite la bienvenue dans le monde des arts taoïstes du taiji quan (tai chi chuan), du qi gong (chi kung), du nei gong (nei kung), de l'éventail et de l'épée.

Guy Koenig suit l'enseignement de Maître Wang Yen-Nien depuis 1987 et le transmet depuis 1994. Il obtient en 1997 son certificat d'aptitude à l'enseignement délivré par la Fédération Française des TAI CHI CHUAN traditionnels.

Annie Creutz suit l’enseignement de Guy Koenig depuis 2007, avec une formation diplômante en QI GONG chez Maître Ke Wen.

Arts & techniques
Corps & esprit

Chaque séance commence par de la gymnastique taoïste, tao yin fa, favorisant l'échauffement du corps et le refroidissement du mental. Toutes les parties du corps sont activées par des mouvements physiques liés à une respiration en pleine conscience et à une visualisation soutenue.

Le taichi chuan constitue un enchaînement de mouvements codifiés, effectué de façon relâchée. L'association transmet la forme YANG et dans son expression martiale et dans son alchimie interne, selon une pédagogie intégrant les souhaits et capacités d'apprentissage de tous, ici et maintenant.

Le chi gung permet un travail plus intériorisé de l'énergie avec des mouvements aisés à mémoriser. Les méridiens se trouvent activés selon des techniques fondées sur la Médecine Chinoise Traditionnelle, au rythme des saisons et en harmonie avec le cosmos.

Chacun va progressivement réaliser son alchimie par des choix plus raffinés de ses nourritures terrestres et spirituelles. C’est une écologie intérieure, une méditation en mouvement, un art de vivre.

Techniques chinoises de defense et de bien-etre, d’energie
et de relaxation, de conscience et harmonie

Les séances

Les séances ont lieu du 16 septembre 2019 au 30 juin 2020, hors vacances scolaires, LE LUNDI SOIR POUR LE TAICHI ET LE SAMEDI MATIN POUR LE CHI GUNG, tous niveaux confondus. Chacun peut choisir une seule séance par semaine, la pratique bi-hebdomadaire étant plus enrichissante.

La cotisation annuelle s’élève à € 180 pour une seule séance hebdomadaire et à € 240 pour deux séances hebdomadaires.
La première semaine est gracieusement offerte à tous.

Actualités

HELLO (ET L'EAU) L'HIVER EST LA

1. LES CARACTÉRISTIQUES DE CETTE SAISON LUNAIRE.

L’hiver du calendrier lunaire chinois arrive après une intersaison de 18 jours, permettant la transformation des énergies d’une saison à l’autre, marquant durant 9 jours la sortie de l’automne et durant 9 jours l’entrée dans l’hiver.
L’hiver commence LE 7 OU LE 8 NOVEMBRE selon les années, soit environ 6 semaines avant l’hiver selon le calendrier solaire, et dure 72 jours comme les 4 saisons du calendrier lunaire.

L’ELEMENT EAU est associé à l’hiver et au nord, selon l’organisation spatio-temporelle WUXING des 5 éléments, ou états, ou transformations. Le corps humain apparaît composé à 70 % de liquides, eau, sang et lymphe notamment, à l’image de la planète dite Terre. Il s’avère essentiel de s’hydrater intelligemment.

L’ORGANE REINS est associé à l’eau, constituant l’un des 5 organes YIN, WUZANG, avec le cœur, les poumons, le foie et la rate.

AU SOLSTICE D’HIVER LES ENERGIES TELLURIQUES SONT LAO YIN. Elles atteignent leur apogée, les énergies cosmiques YANG atteignant leur périgée, COMME A MINUIT DANS LE CYCLE CIRCADIEN. En hiver, l’homme reçoit plus de la Terre, DI, que du Ciel, TIAN, étant relié aux rotations de la Terre. Le microcosme et le macrocosme sont phasés. CIEL – HOMME – TERRE FORMENT LA TRIADE TAOISTE.

2. LA MARÉE D’ÉNERGIE DANS LES ORGANES ET MÉRIDIENS DE L’HIVER : LA VESSIE ET LES REINS

Durant ce mouvement descendant des énergies, les deux méridiens du pied que sont la vessie et les reins sont couplés.

Le méridien YANG DE LA VESSIE commence au coin interne de l’œil, le point 1V « éclat des yeux », monte au vertex, puis descend le long de la colonne vertébrale jusqu’à la face postérieure de la jambe, pour SE TERMINER AU PETIT ORTEIL, avec une apogée de 15 heures à 17 heures. Le méridien de la vessie irrigue tous les organes.

Le méridien YIN DES REINS reçoit son énergie du méridien de la vessie au petit orteil, passe sous la voûte plantaire au point 1RN « la source jaillissante », YONG QUAN, remonte à la face interne de la jambe, et passe par le thorax jusqu’à LA RACINE DE LA LANGUE, avec une apogée de 17 heures à 19 heures.

La période de moindre activité de chaque méridien se situe à l’horaire diamétralement opposé selon la loi midi-minuit de l’horloge énergétique. L’homme se doit d’observer cette chronobiologie.

La fonction YIN des reins comprend la distribution et la purification des liquides du corps. La fonction YANG des reins est appelée « FEU DE MING MEN ». MING c’est la destinée écrite ou à écrire, la vie. MEN c’est la porte. MING MEN c’est donc la « porte de la vie », la « porte du destin ». MING MEN se situe au point 4 VG (Vaisseau Gouverneur), juste sous la deuxième vertèbre lombaire entre les deux reins. Cette fonction YANG des reins confère la vitalité à l’homme.

3. LA PRÉVENTION DES FUITES DE JING.

Les reins stockent la réserve de JING, l’essence vitale, l’essence de la vie, dans la matière corporelle, dans la structure corporelle XING. JING revêt deux aspects. LE JING INNE DU CIEL ANTERIEUR, sous-entendu antérieur à la naissance, qui ne se développe plus après la naissance, mais qui peut être préservé selon le mode de vie. LE JING ACQUIS DU CIEL POSTERIEUR, sous-entendu postérieur à la naissance, émanant de l’air inspiré et de la nourriture ingérée, lesquels conditionnent la qualité de la vie. YANGSHENG désigne l’art de nourrir le vivre, tant du corps que de l’esprit. Lorsqu’il est insuffisant le JING ACQUIS est suppléé par le JING INNE, s’il en reste, s’il n’y a pas eu de fuites.

4. SAN BAO ET SAN TANTIEN.

JING fait partie des 3 (SAN) trésors ou joyaux (BAO) de l’être humain.
JING, la quintessence, est logée globalement au niveau du bassin, dans le TANTIEN inférieur, XIATANTIEN.
CHI ou QI, l’énergie, le souffle vital, est logée globalement au niveau de la poitrine, dans le TANTIEN médian, ZHONGTANTIEN.
SHEN, l’esprit, la conscience, est logé globalement au niveau de la tête et du cœur, cœur non pas au sens d’organe, mais au sens psychique comme dans l’expression «avoir du cœur », dans le TANTIEN supérieur, SHANGTANTIEN.

L’ALCHIMIE TAOISTE OPERE UNE TRANSMUTATION DU JING EN CHI, PUIS DU CHI EN SHEN. Les mouvements et postures du taïchi et du chigong sont à effectuer avec l’intention et l’attention, sans tension, YI, en corrélation avec les SAN BAO et les SAN TANTIEN. Les TANTIEN sont mis en relation entre eux par des canaux spécifiques, à savoir essentiellement les 2 méridiens extraordinaires, DU MAI et REN MAI.

DU MAI, LE VAISSEAU GOUVERNEUR YANG, assure la connexion de tous les méridiens YANG. Il débute à l’arrière du périnée, remonte dans le dos par MING MEN, monte jusqu’au sommet de la tête à BAI HUI, la porte céleste (le point 21 VG) et se termine sous le nez au-dessus de la lèvre supérieure.
REN MAI, LE VAISSEAU CONCEPTION YIN, assure la connexion de tous les méridiens YIN. Il débute à l’avant du périnée, à HUI YIN, la porte terrestre (le point 1VC), puis remonte à l’avant sous le nombril, à QI HAI, l’océan de l’énergie (le point 6VC), pour finir à la lèvre inférieure au-dessus du menton.

LA PETITE CIRCULATION (OU ORBITE OU REVOLUTION) CELESTE (OU MICROCOSMIQUE) s’opère autour de la boucle ascendante DU MAI à l’inspir et descendante REN MAI à l’expir. Dans la pratique du NEI GONG, la jonction de DU MAI et REN MAI s’effectue à l’inspir, en collant la langue au palais supérieur et en contractant le périnée, avec relâchement à l’expir. La respiration avec la visualisation sert d’induction au travail des énergies, réalisant une intense unité du corps et de l’esprit.

5. L’ÉMOTION DES REINS : LES PEURS. L’ESPRIT DES REINS : LA DÉTERMINATION – ZHI.

Chacun des WUZANG a une fonction de régulation émotionnelle. Les peurs doivent être reconnues et accueillies. Elles constituent une appréhension face à l’imprévisible et à l’imprévu, et interpellent l’instinct de vie, de survie. Les expressions « ne passera pas l’hiver », et « avoir les reins cassés » n’apparaissent pas anodines. Chacun sait que l’hivernage constitue un moment délicat. Les peurs doivent être transmutées en prudence, confiance en soi, volonté, détermination. Là encore l’expression « se jeter à l’eau » s’annonce particulièrement significative. ZHI EST LE DESIR PUISSANT DE S’INCARNER DANS LA REALITE ET S’EXPRIME PAR MING MEN.

6. LES PRATIQUES DE SAISON.

Elles sont axées sur le travail prioritairement du bas du corps, sur l’enracinement et l’ancrage, pour purifier et nourrir les reins et la vessie. Elles s’adressent en substance à tout le bassin, au TANTIEN INFERIEUR, ainsi qu’à la zone lombaire, avec d’une part de profonds étirements et d’autre part des spirales fluides et des ondulations évoquant le mouvement de l’eau. Les déplacements s’opèrent également avec la visualisation de YONG QUAN.

7. LEZARD MONIK DES REINS.

UNE LUMIÈRE DE COULEUR BLEU FONCE EST VISUALISÉE A L’INSPIR, toujours par le nez, et est adressée avec un sourire, un sentiment de gratitude et de douceur aux reins qu’elle va envelopper et baigner. L’expir, toujours par la bouche, libère une couleur noirâtre, dégradée, usée par les énergies dites « perverses », internes comme l’excès de peur ou externes comme l’excès de froid.

CHUIII REALISE L’HARMONIQUE DE SON ET DE COULEUR. PARMI LES SIX SONS DU TAO, LIU ZI JUE, LE SON ASSOCIE A L’HIVER S’EXPRIME A L’EXPIR COMME UN LEGER SIFFLEMENT. Les coins de la bouche sont progressivement étirés vers l’arrière, de sorte qu’à la fin les lèvres forment un ovale. Le son, émis subvocalement, est dirigé vers les reins, avec lesquels il entre en vibration, puis en résonance, avec les postures et mouvements appropriés en accompagnement.

A présent, il ne reste plus qu’à pratiquer, sachant que « UNE MARCHE DE MILLE PAS COMMENCE PAR UN PAS », sur la neige ou pas ………..